Nous avons joué à l’Olympia

>>>>Nous avons joué à l’Olympia

Nous avons joué à l’Olympia

90 jeunes du collège Sainte Marie de Fougères (75 des classes orchestres et 15 anciens élèves) sont revenus dimanche soir 31 mars de leur concert à l’Olympia des rêves pleins la tête. Ils n’oublieront jamais cet événement exceptionnel qui est la consécration ultime de tout musicien français : jouer sur les planches de la mythique salle de l’Olympia. Pendant 45 min, ils ont pu, sous la conduite de Stéphane Fourreau, leur chef d’orchestre et professeur, sollicité par l’association les Petites mains symphoniques pour cette soirée des Orféeries, présenter sept de leurs pièces musicales comme le thème de « James bond », des « blues brothers », « fast break », La Sarabande d’Haendel… ou encore « Amazing grace » qui leur a valu une standing ovation…

Ils n’oublieront pas non plus, qu’ils étaient accompagnés par l’un des plus grands musiciens violoniste jazzman au monde : M. Didier Lockwood. Plus que jouer ensemble, ce fut pour M. Lockwood, Stéphane Fourreau et les jeunes une vraie rencontre faite de plaisir et d’admiration réciproque. A la sortie de cette présentation, M. Lockwwod a ainsi commenté : « Ils m’ont impressionné par leur précision, leur son d’orchestre et leur maturité musicale ».

Ils n’oublieront pas enfin la fierté dans les yeux de leurs parents, présents en nombre dans la salle grâce à l’investissement de l’association des parents d’élèves (APEL). Ce projet fut une belle récompense de leur travail (3h par semaine) et de leur investissement personnel.

Un rêve en amenant toujours d’autres, ils espèrent aujourd’hui inviter M. Lockwood à les rencontrer au collège. Seule la musique peut faire vivre de telles émotions de tels partages.

Article à paraître dans la chronique la semaine prochaine

Lien page Facebook de La Chronique :

https://www.facebook.com/pages/La-Chronique-R%C3%A9publicaine/557350154295486?fref=ts

 

Par |2018-02-06T20:21:37+00:00jeudi 28 mars 2013|Orchestre, Arts et Musique|Commentaires fermés sur Nous avons joué à l’Olympia

À propos de l'auteur :